Création du site "Du libre dans le cabinet".

La difficulté de l’exercice libéral est de devoir gérer tous les aspects de son cabinet (ou de la maison pluridisciplinaire de santé). L’émergence de l’informatique grand public a permis de centraliser nombre d’informations et de démarches sur l’ordinateur du professionnel de santé. Et quelques boîtes de progiciels se sont engagées sur ce marché.

La plupart des solutions logicielles utilisés sont dites propriétaires. Le terme propriétaire signifie que l’entreprise délivrent le logiciel sous forme de binaire exécutable (donc non améliorable par une communauté d’utilisateurs) accompagné d’un contrat de non-diffusion : la licence. En outre, l’immense majorité de ces solutions n’existent que pour le système d’exploitation Microsoft Windows, parfois également pour Apple MacOSX.

Un autre modèle logiciel créé autour de l’utilisateur.

Dès les années 80, apparaît un autre modèle logiciel : celui des logiciels libres. Des logiciels distribués sous forme de fichiers sources en plus de binaires exécutables, bénéficiant ainsi d’une large communauté d’utilisateurs et de développeurs. Et dont la licence dite libre assure non seulement le droit d’utiliser le logiciel comme bon nous semble mais également le droit de le partager, de le modifier et de le redistribuer. C’est un nouveau modèle économique fondé sur le partage et la vente de services par des entreprises locales plutôt que des multinationales souvent éloignées de la réalité locale.

Ces logiciels, vous en connaissez déjà un certain nombre mondialement reconnus : Mozilla Firefox, LibreOffice.org, etc. C’est également le cas du système d’exploitation GNU/Linux dont la distribution la plus connue est Ubuntu Linux. Mais également de services comme l’encyclopédie en ligne WikiPedia.

Ce site a donc pour vocation de faire découvrir le logiciel libre aux professionnels de santé.

Pourquoi utiliser des logiciels libres ?

Outre les failles de sécurité et les plantages inhérents à Microsoft Windows - qui en énervent plus d’un sans pour autant qu’ils osent changer de système d’exploitation -, la gestion d’un cabinet impose une bonne maîtrise des coûts.

  • Si logiciel libre n’équivaut pas à gratuit, il n’en demeure pas moins que la plupart le sont.
  • Les logiciels libres, GNU/Linux en particulier, nécessitent souvent moins de ressources que leurs homologues propriétaires et donc une moindre course au matériel informatique pour suivre les évolutions de Microsoft Windows, ou, pour ce qui nous intéresse au quotidien, de Microsoft Office (les fameux .docx inexploitables avec un vieil Ms Office XP).
  • Les logiciels libres, généralement de qualité et respectueux des standards, bénéficient d’une communauté d’utilisateurs qui sont souvent également les développeurs, assurant un produit fini au plus près des besoins du terrain.

Pour toutes ces raisons et par manque de documentation française sur le sujet à l’attention des professionnels de santé, ce site a été créé, afin de donner à chacun les armes pour passer sereinement au logiciel libre, si tel est son choix éclairé. Dans cet état d’esprit, on ne traitera ici que des logiciels libres fonctionnant sous GNU/Linux, même si pour quelques uns d’entre eux, ils fonctionnent aussi sous Microsoft Windows.

Commentaires

1. Le lundi, octobre 14 2013, 22:20 par nico.com

Salut comment fait-on pour vous contacter ? ^^

Je suis étudiant en pharmacie en année de thèse à la faculté de Lille. Ma thèse traite du Libre (et donc des logiciels libres) dans la santé. J'ai également pour projets de promouvoir très activement l'utilisation des logiciels libres chez les professionnels de santé (et notamment les futurs professionnels), et de lancer une entreprise de services informatiques à l'intention des professionnels de santé exclusivement basée sur le logiciel libre.

Je suis donc volontaire pour participer à votre site web... j'en aurai lancé un autre si je n'avais pas découvert celui-là. ^^

À très bientôt, j'espère.

2. Le jeudi, octobre 17 2013, 18:58 par CaraGk

Bonjour,

L'intérêt est réciproque, tous sujets confondus (thèse, services locaux et participation).

Ce site vivote depuis un an déjà par manque de temps pour écrire des articles de qualité. Ça peut effectivement être une bonne chose d'agrandir l'équipe de rédaction. Par contre, le moteur de blog reste un Dotclear rustique (ne pas s'attendre à du WYSIWYG).

Je vous contacte par mail,
À très bientôt.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.medlibre.fr/index.php/trackback/95

Fil des commentaires de ce billet